S'abonner à un flux RSS
 

Wiklimat:Adaptation d'une centrale hydroélectrique à la fonte de son glacier

De Wiklimat

Contexte et objectifs

Electricité de France, énergéticien intégré, est un leader mondial de la production électrique ( 140 GW installés en 2013 ). L'aménagement hydroélectrique des Bois produit depuis 1973 de l'électricité à partir de l'eau collectée sous la Mer de Glace ( Chamonix-Alpes ). Le recul de la Mer de Glace a débuté en 1940 et s’est progressivement accéléré ces dernières années en raison du réchauffement climatique. En 2005, l’épaisseur de glace au droit du captage était encore de 50m environ et le front glaciaire se situait à environ 120m en aval du point de captage. En 2008, le captage était à l’air libre au niveau du front glaciaire. Au cours des années, le glacier a apporté et déposé en rive droite une quantité importante de moraines ( blocs, graviers… ). Celles-ci, avec le recul glaciaire, s’effondrent en fond de vallée et conduisent à un comblement par des blocs du point de captage des eaux. Le déplacement de la prise d’eau sous-glaciaire est donc devenu indispensable. Suite à un orage dans la journée du 11 juin 2009, le captage d’origine s'est bouché après 36 ans de service ininterrompu.

Description de l’action

En raison du recul accéléré de la Mer de Glace, le captage sous-glaciaire de l'aménagement hydroélectrique des Bois est rattrapé par le front glaciaire et enseveli sous les alluvions. L’adaptation au dérèglement climatique a conduit EDF à engager des travaux de réalisation d’un nouveau captage 800m en amont pour poursuivre l’exploitation de l’aménagement. Les études ont été réalisées de 2005 à 2008 par son Centre d’Ingénierie Hydraulique. Les travaux principaux ont été lancés dès fin 2008 avec deux objectifs majeurs : les mises en service d’un captage provisoire en avril 2009 et du nouveau captage en avril 2011. La centrale fonctionne avec le nouveau captage depuis 2011. L’hydroélectricité, source d’énergie renouvelable, a un rôle important à jouer dans la décarbonation de l’électricité et donc dans l’atténuation du dérèglement climatique.


Outils personnels